Médor : un partenaire sportif en or !

Toujours enthousiaste, quel que soit le temps qu’il fait, un chien est un compagnon idéal pour se motiver au moment d’aller faire de l’exercice.
Et si votre meilleur partenaire d'exercice était votre chien ?Médor : un partenaire sportif en or !

Chaussez vos baskets, empoignez la laisse et c'est parti pour une sortie à six pattes en plein air qui vous fera du bien à tous les deux !







Bougez ensemble
Après une dure journée passée à ne rien faire d’autre que d’aller de sa gamelle au canapé et inversement, votre compagnon à quatre pattes a besoin de les dégourdir (ses pattes). La plupart des chiens adorent faire de l’exercice et attendent le moment de sortir avec une impatience non feinte. Et si vous profitiez de l’enthousiasme de votre chien pour faire de l’exercice également ?

C'est bon pour vous...
Vous avez besoin d’un argument supplémentaire ? Promener votre chien vous aide à perdre du poids. Une étude américaine récente a démontré que les personnes s’octroyant chaque jour une ballade de 20 minutes avec leur labrador (ou leur cocker, peu importe, ça marche aussi) perdaient plus facilement et surtout plus durablement du poids. Vingt minutes cinq fois par semaine pendant un an et c’est en moyenne 6 ,3 kg de mieux que ceux qui ne le font pas. Ça vaut le coup, non ?

... comme pour lui
Vous n’aimez peut-être pas sortir, mais Fido en a bien besoin, lui. Alors si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour lui. Selon les races, les chiens ont besoin de 45 à 90 minutes d’exercice quotidien. Une grande promenade ou, mieux, un jogging seront donc les bienvenus pour leur permettre de se dépenser. Et pendant ce temps, vous en ferez autant, sans même vous en rendre vraiment compte ! Si votre animal est assez discipliné, vous pouvez également prendre votre vélo et cheminer à ses côtés.

Un stimulant efficace
Ainsi donc, si vous n’êtes pas très enclin à vous bouger par vous-même, avoir un chien qui fait des bonds tout autour de vous pour sortir peut être un très efficace rappel à l’ordre. Vous n’avez pas de chien ? Qu’à cela ne tienne, empruntez-en un ! Vous avez probablement un voisin ou un ami qui sera ravi de vous confier son berger allemand pendant une demi-heure pour ne pas avoir à le sortir lui-même… Au besoin, dites-lui que c’est pour une bonne cause : la vôtre. Tous les chiens ou presque feront d’excellents compagnons de marche, mais si vous souhaitez pimenter un peu votre sortie en la rendant plus sportive, voici quelques idées de races qui vous permettront de passer à la vitesse supérieure.

En pratique : que faire avec Kiki ?
1 Des randonnées
Si tous les chiens peuvent vous suivre dans votre promenade quotidienne, il n’en est pas de même si vous vous engagez dans une randonnée plus longue, sur un terrain plus chaotique. Certains petits chiens auront ainsi du mal à suivre, et ceux souffrant déjà des articulations n’apprécieront assurément pas l’expérience. Comme pour toutes les activités sportives énumérées ci-dessous, il convient donc, c’est une évidence, de vous assurer que votre chien est en bonne santé, tout comme vous le ferez pour vous-même, avant de débuter. Et dans le cas de ces randonnées, il vaut mieux privilégiez les chiens de grande taille.
2 Courir
Un border collie, un berger allemand ou un épagneul fera un compagnon idéal. Essayez dans un premier temps de maintenir une allure adaptée au rythme de votre chien pour que celui-ci prenne l’habitude de courir à vos côtés. Si vous avez envie d’alterner des séquences plus rapides et des périodes de récupération, il est préférable de le faire quand vous êtes seul, ces changements de rythme n’étant pas forcément bons pour votre compagnon.
3 Du roller
Si votre chien est assez obéissant et capable de sentir les moments ou il devra s’arrêter, vous pouvez tout à fait l’emmener avec vous lorsque vous sortez faire du roller. Prévoyez une laisse assez longue et l’équipement adapté (casque, genouillères, coudières…), et lancez-vous ! Évidemment, il est sans doute plus prudent de le faire avec un cocker ou un épagneul qu’avec un saint-bernard ou un dalmatien…
4 Jetez-vous à l’eau
Qui veut associer « chien » et « eau » pense immédiatement Terre-neuve ou Labrador. Et de fait, les chiens de ces races seront toujours enclins à aller piquer une tête avec vous (et même sans vous). N’hésitez pas à les associer à vos jeux d’eau, mais ne les forcez surtout pas à vous accompagner. Même chez les chiens considérés comme de bons nageurs, il existe des exceptions !

Et si, un jour de paresse, vous voulez que ce soit votre chien et lui seul qui fasse de l’exercice (il y a aussi des chiens en surpoids, après tout…), penser au frisbee, ou à défaut au bâton à rapporter. C’est très efficace, et ça vous fera quand même prendre l’air !

Quelques règles de base à garder à l’esprit
  • Avant de démarrer, assurez-vous que vous et votre chien êtes aptes physiquement.
  • Assurez-vous d’être toujours en mesure de maîtriser votre chien si nécessaire.
  • Vérifiez que les endroits que vous choisissez sont autorisés aux animaux
  • N’oubliez pas votre nécessaire de ramassage pour ses déjections, même dans la nature…
  • Pensez à prendre de l’eau, pour vous comme pour lui, et éventuellement un petit en-cas.