Pas de fatalité pour Aurore

Aurore
Après
Aurore
Avant
 "En perdant du poids, j’ai retrouvé confiance en moi. Je suis plus ouverte, je vais plus facilement au devant des autres..." 
En surpoids depuis toujours ou presque, Aurore est parvenue à inverser la tendance !

Une première perte de poids grâce à une nutritionniste
Quand dans mon adolescence je pesais 109 kilos, je trouvais cela presque normal, puisque dans ma famille, la tendance au surpoids est un peu la norme… Pour lutter contre cette fatalité, je me suis d’abord tournée vers une nutritionniste, qui m’a aidé à perdre du poids, sans cependant m’apporter un élément fondamental : des règles de bases pour une meilleure hygiène de vie. Toujours mal dans ma peau, j’avais du mal à avoir une vie sociale. La nourriture restait pour moi une source d’angoisse te de frustration bien plus que de plaisir.

L’exemple de ma tante
Je me suis tourné vers la méthode Weight Watchers car ma tante m’en avait vanté les mérites. Elle avait perdu du poids et, surtout, n’en avait pas repris depuis 2 ans ! Elle m’a par ailleurs expliqué tout ce que lui apportait les réunions et le soutien du groupe. Grâce à elle, j’ai décidé de me lancer.

Un palier difficile à franchir
11 semaines ! Cela a duré 11 semaines ! 11 semaines durant lesquelles je n’ai pas bougé d’un gramme…. Incontestablement, cette période de palier de poids a été le moment le plus délicat de ma perte de poids. Car pour le reste, tout c’est passé très simplement. Les premiers résultats sont venus très vite, et l’alimentation est redevenue pour moi un plaisir. Car, comme me l’avait indiqué ma tante, avec Weight Watchers, rien n’est interdit. Du coup, rien de plus simple que de s’accorder des petits plaisirs.

Une vie sociale retrouvée
En perdant du poids, j’ai retrouvé confiance en moi. Je suis plus ouverte, je vais plus facilement au devant des autres, je prends des initiatives ! Et puis, je prends beaucoup de plaisir à faire les boutiques, pour y rechercher les vêtements qui me mettront en valeur… Côté alimentation, je n’ai plus de souci. Le programme m’a apporté un nouvel équilibre, tout en faisant disparaître friustration et culpabilité. Du coup, il ne reste que le plaisir !