Dorothée

Dorothée
Après
Dorothée
Avant
 Mon entourage est vraiment bluffé ! 
En suivant le programme Weight Watchers, Dorothée s'est découvert une passion pour la cuisine, qu'elle partage désormais sur un blog très prisé !

Des problèmes de poids survenus très tôt

J'ai fait mon premier régime à l'âge de 11 ans – je pesais 75 kilos pour 1,57m - avec un médecin nutritionniste. J’ai perdu 10 kilos que j’ai repris très vite après ce régime très restrictif. Du coup, j’ai passé mon adolescence à ce poids de 75 kilos, voire 80.

Mon premier contact avec Weight Watchers, je l’ai eu à 16 ans, grâce à ma mère. Une première expérience positive, puisque je me suis stabilisée à 72 kilos… pendant un temps. Ma gourmandise a repris le dessus, et mon indépendance n’a rien arrangé. Car à 19 ans, quand on ne sait pas cuisiner, vie de couple rime plus souvent avec malbouffe qu’avec équilibre.

Trop de restrictions

Je me décide à me reprendre en main à 24 ans, en me mettant à faire du sport. Ça tombe bien, ma coach sportive est aussi diététicienne. Elle me propose un nouveau régime, efficace (je perds 8 kilos) et particulièrement frustrant. Et ce ne sont pas les petits plaisirs autorisés qui compensent. Résultat, je ne mange plus rien dans la semaine pour pouvoir me goinfrer (il n’y pas d’autre mot) le weekend – au cours duquel il m’arrive de prendre deux kilos en une soirée… Ceci allant évidemment avec un sentiment de culpabilité si je n’avais pas une viande grillée et des légumes bouillis (et surtout pas de féculents le soir !) dans mon assiette. Bref, une catastrophe tant sur le plan moral que physique, tout comme le régime hyper-protéiné tenté quelques temps plus tard, qui aboutira au même résultat : frustration et effet yoyo.

Retour gagnant chez Weight Watchers

Peu après, une amie me parle de Weight Watchers, tout en me précisant qu’elle ne va pas en réunion… Intriguée, je me connecte avec elle et je suis tout de suite emballée. Résultat, le lendemain je m’abonne à Weight Watchers Online ! Les outils me plaisent, que ce soit sur le site ou l’appli (très pratique pour avoir toujours son programme avec soi), et les forums sont une mine d’informations, que ce soit pour débuter, trouver des astuces ou obtenir du soutien.

Et moi qui ne cuisinais jamais, je me prends très vite de passion pour ça grâce aux nombreuses recettes glanées sur le site. Venant d’emménager dans un appartement plus grand, je disposais en plus d’une vraie cuisine. Y passer du temps est donc devenu un vrai plaisir, pour moi, comme pour mes papilles ! Et je ne parle pas de mon entourage, littéralement bluffé par ma métamorphose en cordon bleu !

J’ai comme cela perdu sept kilos en deux mois, et je serais sans doute restée au même poids si je n’avais pas dû interrompre brutalement une activité physique assez intensive (plus de 10h par semaine !) pour des raisons de santé. Ma perte finale n’est « que » de six kilos, du coup, mais ça me va très bien !

Une réussite partagée sur mon blog

Si ça a marché, c’est parce qu’avec Weight Watchers, rien n’est interdit, il s’agit juste de rééquilibrer son alimentation. Car le pire ennemi, quand on veut perdre du poids, c’est bien la frustration. Désormais je cuisine beaucoup, des plats équilibrés, savoureux et plein de saveur, que je partage sur mon blog…

Ce blog, c’est la plus belle chose que m’ait apporté Weight Watchers – en plus de ma perte de poids. À mon tour, j’aide d’autres personnes à se sentir mieux dans leur corps grâce des recettes adaptées. Et je suis heureuse qu’elles puissent voir en moi la preuve que l’on peut maigrir avec plaisir et gourmandise. Car maintenant, je prends vraiment du plaisir à manger, pas comme quand j’étais au régime !

Pour retrouver Dorothée :

http://lespetitsplaisirsdedoro.fr/