La marche nordique

Venue de Finlande, la marche nordique est de plus en plus populaire. Et pour cause : très facile à pratiquer, elle permet de se dépenser en douceur. Et si vous vous y mettiez ?
Marche NordiqueRestez Actif

Même sans être un grand sportif, il est possible de se lancer dans cette activité à la fois tonifiante pour les muscles et douce pour le corps.

Dites « Sauvakävely »
La marche nordique, également souvent appelée « Nordic Walking » ou – plus chic mais plus compliqué à prononcer – « Sauvakävely » (son nom en finnois) est une activité relativement récente. Si depuis des décennies, les skieurs de fond et biathlètes passaient l’été bâtons en mains pour continuer à s’entrainer malgré l’absence de neige, c’est à partir de la fin des années 1990, avec l’apparition de bâtons capables d’absorber les chocs que cette activité a trouvé un nom (en 1997), avant de se populariser, d’abord dans les pays scandinaves, puis en Allemagne et désormais en France.

Pourquoi un tel succès ?
D’abord parce que c’est simple. Même si une initiation est toujours préférable afin d’acquérir les gestes de base, et notamment une bonne position, il est très facile de se lancer. Internet regorge de conseils, y compris sur les forums de ce site, et des livres très clairs peuvent vous aider à vous y mettre si aucun club ne se trouve près de chez vous. La base, c’est tout de même la marche, et ça, a priori, ça n’a pas de secret pour vous, agrémentée d’un mouvement des bras qui n’est pas sans rappeler celui du ski de fond. Après, l’important, c’est de garder la cadence. Et même si ce type de marche est sensiblement plus sportif qu’une simple promenade, elle reste accessible à tous.

C’est pour qui ?
Nous venons de le dire : pour tous ! A moins d’avoir une jambe dans le plâtre, vous pouvez vous y mettre, quel que soit votre âge et l’état de vos articulations (comme toujours, et deux précautions valant mieux qu’une, un petit tour chez votre médecin pour vérifier une éventuelle contre-indication ne sera pas superflu, mais ces contre-indications sont rares). Moins traumatisante pour vos genoux ou votre dos que le jogging, la marche nordique va faire travailler vos muscles, et pas qu’un peu !

A quoi ça sert ?
A se muscler, donc. L’utilisation des bâtons (prononcez « Nordic Sticks ») permet de solliciter tous les muscles, ou presque, y compris ceux de la partie supérieure du corps, à la différence d’une marche classique. Les bras, les épaules, les pectoraux ou le cou en sortiront tonifiés. Grâce au soutien des bâtons, la colonne vertébrale est protégée des chocs, et les chevilles sont également grandement soulagées. Du coup, mais en cas d’effort relativement intense, le confort reste remarquable. La marche nordique facilite aussi la respiration et la perte de poids, ce qui n’est pas négligeable.

Le matériel
Si vous souhaitez vous y mettre, pas d’alternative : il faut investir. Au moins dans des chaussures de marche confortables, si vous n’en avez pas, et surtout dans les bâtons. N’essayer pas d’utiliser vos vieux bâtons de ski, des bouts de bois trouvés dans la forêt, ni même des bâtons de marche traditionnels. La marche nordique demande un matériel bien spécifique, capable d’absorber les chocs pour un confort maximal. Ces « Nordic Stciks » doivent être adaptés à votre poids et à votre taille, comporter au moins 30% de carbone et disposer un gantelet. Pour la poignée, plastique et liège ont chacun des avantages et des inconvénients, notamment en matière d’absorption de la transpiration et de lavage… Comptez une trentaine d’euros pour une paire de bâtons de base.

Ce que vous en dites
  • Gaelane: « L'objectif de la marche nordique n'est pas la rapidité ( 4 à 5 km/h).Le petit plus c'est moins de poids sur le genoux puisqu'amortissement par les bâtons , travail des triceps lorsque le mouvement des bras est bien exécuté et travail cuisse abdos-fessier. C'est vraiment un sport complet. »
  • Clacla32: « Je pratique depuis septembre, seule : un régal »
  • Marylenephil : « La marche nordique, c'est comme la marche avec en plus un travail de bras plus important dû à l'utilisation de bâtons, l'effort est plus intense, plus complet. »

Pour en savoir plus :
http://marchenordique-befit.fr/category/la-technique
http://www.nordicwalking.fr/
http://www.marche-nordique.net/informations/la-marche-nordique.html